La beauté par les plantes. Partie 1 : comment utiliser les plantes en cosmétique ?

plantes-2b

Vu que les beaux jours reviennent et que tout est fleuri (en tout cas dans mon jardin), je me dis que le temps est venu de discuter des plantes et comment les utiliser pour se faire beau (et belle). Bien sûr, les plantes donnent les huiles et beurres végétaux qu’on peut utiliser tels quels ou dans un produit cosmétique. Mais certaines plantes ne donnent pas d’huile végétale. Dans ce cas, il y a tout de même plusieurs méthodes pour bénéficier de leur propriétés. On les passe en revue ici.

1. L’infusion. Sans doute la méthode la plus évidente. Comptez 1 à 2 cuillères à soupe de plantes séchées pour 25 cl d’eau bouillante. L’idéal est de placer les plantes dans un filtre à thé ou à café. Laissez infuser au moins 10 minutes et filtrez. Le problème de cette méthode, c’est que le liquide ne se conserve pas très longtemps, seulement quelques jours au réfrigérateur, sauf si on ajoute un conservateur. Une infusion peut être utilisée comme une lotion tonique douce, ou servir de base à un rinçage pour les cheveux. Elle peut aussi remplacer l’eau dans une recette plus complexe, type crème ou lait hydratant.

2. Le macérat. Un peu plus complexe que l’infusion, il consiste à laisser les plantes macérer (bien sûr) dans une huile végétale, au minimum trois semaines. Le macérat est sensible aux moisissures, donc il faut travailler avec des plantes bien sèches. Je me contente de placer les morceaux de plantes (pétales, rondelles ou bâtonnets) entre deux feuilles de papier absorbant pendant 24 heures, mais certains font sécher les plantes au four à basse température pour plus de sécurité. Le macérat demande aussi une hygiène irréprochable, et il faut utiliser un flacon ou bocal en verre stérilisé. Pour stériliser votre bocal, plongez-le 5 minutes dans de l’eau bouillante, retirez-le puis laissez-le sécher à l’air. Quand votre bocal et vos plantes sont secs, mettez les plantes dans le bocal et couvrez-les d’huile végétale. Choisissez une huile stable, qui ne rancit pas facilement. Fermez bien le bocal, mettez-le à l’abri du soleil et attendez trois semaines. Filtrez et vous avez un macérat. Le macérat se garde plusieurs mois, en particulier si vous lui ajoutez de la vitamine E pour éviter le rancissement. Il s’utilise comme n’importe quelle huile végétale (dans des crèmes, barres de massage, onguents, sérum, etc.)

3. La teinture. Proche du macérat, sauf qu’elle utilise de l’alcool à la place de l’huile. Vous pouvez utiliser des plantes fraîches ou séchées. Pour les plantes fraîches, comptez 1 gramme de plante pour 2 grammes d’alcool à 95°, et pour les plantes sèches, 1 gramme de plante pour 5 grammes d’alcool à 70° ou plus. La méthode est similaire au macérat, sauf que la macération prend jusque 6 semaines. Les teintures étant faites avec de l’alcool, elles se conservent au moins un an. Leur désavantage est que l’alcool peut dessécher la peau, mais la teinture reste très utile en usage médicinal.

4. Les huiles essentielles. Elles sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau. Cette méthode n’est pas faisable à la maison (à moins que vous n’investissiez dans beaucoup de matériel), donc les huiles essentielles doivent être achetées toutes prêtes. Néanmoins, on les trouve facilement dans les magasins bio, en pharmacie et sur le Net. Les huiles essentielles ont une bonne durée de vie, au moins 1 an à l’abri de la chaleur et de la lumière. Elles sont aussi très concentrées, ce qui fait qu’une petite bouteille vous durera longtemps — mais n’oubliez pas de diluer votre huile essentielle dans une huile végétale. Pour plus de détails, lisez mon article sur les précautions à prendre quand on utilise les huiles essentielles.

Dans la deuxième partie de cette article, je vous donnerai quelques recettes utilisant ces techniques.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La beauté par les plantes. Partie 1 : comment utiliser les plantes en cosmétique ? »

  1. Ping : La beauté par les plantes. Partie 2 : Quelques recettes cosmétiques à base de plantes | Le blog de La Cheveche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s