Des cosmétiques sans conservateurs : rêve ou réalité ?

Labels "sans parabènes"C’est suite à un tweet sur les crèmes solaires naturelles Badger que m’est venue l’idée d’écrire sur les conservateurs en cosmétiques. L’exemple de Badger, qui a rappelé 30 000 tubes de crèmes suite à un problème de conservation, montre bien l’importance des conservateurs.

Mais les conservateurs ont mauvaise presse, au point où on voit apparaître des produits « sans conservateurs ». À leur décharge, n’oublions pas que tous les conservateurs ne sont pas des méchants parabènes. Il est commun d’utiliser des conservateurs « doux », voire naturels comme les huiles essentielles. La beauté des choses, c’est que comme ces conservateurs naturels ne sont pas reconnus comme conservateurs par l’ANSM (Agence Nationale de la Santé et du Médicament), on peut parfaitement labelliser un produit « sans conservateurs » alors qu’il contient des conservateurs naturels, type huile essentielle (Vous suivez?).

Mais pourrait-on faire une crème sans aucun conservateur, même naturel ? Et si possible, qui ne tourne pas au bout d’une semaine ?

Je me souviens de la première fois où j’ai entendu parler d’une crème sans conservateur, utilisant de l’eau osmosée sans bactérie. D’accord, imaginons que la crème utilise des ingrédients « purs », est fabriquée dans des conditions stériles et placée dans un pot stérile. Mais que se passe-t-il quand vous mettez vos mains non-stériles sur la pompe, ou pire encore, dans le pot ? Comment ne pas avoir de contamination bactérienne s’il n’y a pas de conservateur ?

Entrée en scène de la technologies D.E.F.I… D.E.F.I. est un système de fermeture qui ne laisse entrer aucun air. Et donc, empêche toute contamination du contenu pas les bactéries de l’environnement. Breveté par Avène en 2009, cette capsule permet donc d’obtenir des produits sans conservateurs aucun. À condition bien sûr de travailler dans des conditions stériles…

Alors, faut-il majoritairement se tourner vers les cosmétiques dits « stériles », sans conservateurs et dans des tubes parfaitement hermétiques ? Ça dépend. C’est vrai que les conservateurs peuvent être source de bien des problèmes. Ils provoquent des allergies, certains sont suspectés d’être cancérigènes, etc. Mais tous les conservateurs ne sont pas si agressifs. Le besoin d’utiliser des conservateurs ultra-efficaces et ultra-agressifs vient aussi de l’habitude de stocker les pots de cosmétiques sur des étagères de magasins et dans des armoires de salle de bains pendant des mois, voire des années. Ça fait longtemps que je répète autour de moi qu’idéalement on devrait traiter ses cosmétiques comme on traite sa nourriture : les fabriquer fraîchement et les consommer rapidement. Auquel cas le besoin en conservateurs diminuerait.

Bien sûr, on est loin d’en être arrivé là. Alors que faire, ici et maintenant ? J’ai envie de dire que les cosmétiques « stériles » sont un bon choix pour les gens qui sont vraiment sensibles. Si vous souffrez d’eczéma ou d’allergies cutanées, alors il vaut mieux limiter tout ingrédient qui pourrait rendre les choses pires. Ça veut dire pas de parfum, et pas de conservateurs, même naturels. Les autres, rien ne les empêche de se tourner vers les produits sans conservateurs, mais est-ce vraiment nécessaire ?

N’oublions pas non plus qu’il n’y a pas que les conservateurs qui peuvent poser problème dans un produit cosmétique. La crème pour peau intolérante qui n’a pas de conservateur, contient de l’huile de paraffine, souvent accusée d’être comédogène (c’est à dire qu’elle donne des boutons). Gagne-t-on vraiment au change ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s